Accueil
Recherche simple dans les textes
Mémoires > LAVOISIER, Prix à decerner pour l'alcalisation du sel marin, 1893.
|<       <      Page 19
Aller à la page
En conséquence de ces considérations et d'après les intentions du Roi qui ont été 
communiquées à l'Académie par M. Joly de Fleury, ministre des finances, elle 
propose pour la Saint-Martin 178… un prix de 2,400 livres, en faveur de celui qui aura 
donné le moyen le plus simple et le plus économique pour extraire en grand l'alcali du 
sel marin et pour l'obtenir dans son état de pureté et dégagé de toute combinaison 
acide ou autre ; elle exige des auteurs de détailler leurs procédés avec assez de clarté 
pour qu'ils puissent être vérifiés par les commissaires qu'elle nommera à cet effet, et 
elle prévient que le prix ne sera adjugé qu'autant que l'alcali obtenu, dépouillé de son 
eau de cristallisation, ne reviendra pas, toutes dépenses calculées, à plus de 20 
livres par quintal.
|<       <      Page 19
Aller à la page
Créer son extrait avec MonPDF Marquer cette page avec votre compte ICEberg+

© CRHST/CNRS - version 3 / développé sous ICEberg 4.0.1 / hébergement Centre de Calcul IN2P3-CNRS